Grands chœurs

LES GRANDS CHŒURS DE TCHAÏKOVSKI

Après les grands chœurs de WAGNER et les grands chœurs de VERDI, je suis heureux de vous présenter quelques grands chœurs écrits par TCHAÏKOVSKI (1840 – 1893).

Tchaïkovski, compositeur fécond de musique symphonique, concertante, de chambre ou d’opéras, a également écrit de la musique religieuse, qui contient d’extraordinaires chœurs a cappella.

En 1873, il écrit une musique de scène pour Snégourotchka, la fille de neige, du dramaturge OSTROVSKY. (RIMSKI-KORSAKOV écrira un opéra d’après le même drame.) Écoutons la danse et le chœur des oiseaux de cette musique de scène.

Tchaïkovsky Snegourotchka danse et chœur des zoziauxCliquez sur l’image

Dans Eugène Onéguine (1877 – 1878), il y a la fameuse scène du bal et de la valse du 2e acte (Vot tak syurpriz [Ah, quelle surprise].)

Tchaïkovsky Onéguine choeur des paysans

Dans La Pucelle d’Orléans (1881), une version assez romancée de Jeanne-d’Arc, d’après la pièce de SCHILLER, on peut entendre ce chœur (« Slava, slava ».)

Tchaïkovski La Pucelle d'Orléans choeurCliquez sur l’image

De 1881 à 1883, il écrit Mazeppa, d’après POUCHKINE, opéra dans lequel on peut entendre ce chœur.

Tchaïkovski Mazeppa choeurCliquez sur la pochette du disque

C’est durant ces mêmes années qu’il écrit les Vigiles nocturnes, une musique pour les Vêpres de la liturgie orthodoxe (RACHMANINOV aussi, j’y reviendrai dans un prochain article sur les grands choeurs russes.)

Tchaïkovski Vêpres

Et dans la période 1884 – 1885, il écrit une musique pour la liturgie de Saint Jean Chrisostome, d’où est extrait ce sublime « Hymn to the Cherubin ».

Tchaïkovski Hymn to the cherubinsCliquez sur l’image

Au début de La Dame de pique (1890), Tchaïkovski, qui adorait le Carmen de BIZET, glisse un chœur d’enfants, jouant les petits soldats !

Tchaïkovski La Dame de pique chœur d'enfantsCliquez sur l’image

 

7 réflexions au sujet de “LES GRANDS CHŒURS DE TCHAÏKOVSKI”

    1. Tu vois, tout est parti de Iolanta. Je cherchais un chœur (sublime) que j’avais entendu la première fois que j’ai vu cette œuvre (chœur qui se trouve être l’hymne des chérubins), et quand je l’ai trouvé, j’ai transformé un ancien billet en préparation (Les grands chœurs russes) en ce billet consacré aux chœurs de TCHAÏKOVSKI.
      Hihihi, ce n’est que partie remise pour les chœurs russes !
      Bonne journée, SOlène.

      Aimé par 1 personne

    1. Bah oui, je n’ai pas trouvé d’extraits des Vêpres, du coup, j’ai mis l’intégrale ! (je ne pouvais pas ne pas dans un article consacré aux chœurs de Tchaïkovski !).
      Et puis, je suis content parce que j’ai trouvé des extraits des opéras rarement joués de ce compositeur.
      Bonne journée, John DUFF.

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s