Divers, nature

LES QUATRE SAISONS (7) – L’ÉTÉ (2)

Comme le disait Edgar Allan POE, « l’été, la nuit les bruits sont en fête ».

(Eh oui, ce billet s’inscrit dans le cadre de l’agenda ironique de juin 2020

https://palettedexpressions.wordpress.com/2020/06/02/agenda-ironique-de-juin/ .)

Je reviendrai ultérieurement sur les adaptations de Poe à l’opéra, dans un billet qui lui sera consacré.

Après le billet consacré il y a un an à l’été, voici une nouvelle livraison d’airs en rapport avec la saison chaude.

Le solstice d’été correspond au jour le plus long de l’année, et donc à la nuit la plus courte. À partir de cette date, la durée du jour diminue jusqu’à l’équinoxe d’automne, date à laquelle la durée du jour devient égale à celle de la nuit.

Pour les poètes, l’été est la saison de la chaleur et des moissons. Et c’est un thème qui a inspiré bien des compositeurs.

Je ne peux évidemment pas passer à côté de VIVALDI et de ses célèbres quatre Saisons, avec son concerto l’Été. Écoutons en le « Presto » !

Vivaldi l'étéCliquez sur l’image

Un des oratorios les plus connus de Joseph HAYDN est Les Saisons (1801). Écoutons le chœur qui annonce l’orage, extrait de « l’Été ». (Je ne suis pas certain que le bruit de l’orage soit un bruit de fête.)

Haydn les saisons l'étéCliquez sur l’image

En 1841 BERLIOZ compose son cycle de mélodies Les Nuits d’été sur des poèmes de Théophile GAUTIER.

Berlioz Nuits d'été VillanelleCliquez sur l’image

Parmi les nombreuses adaptations du Songe d’une nuit d’été de SHAKESPEARE figure la musique de scène écrite par Félix MENDELSSOHN-BARTHOLDY en 1843, avec sa fameuse « marche nuptiale ». (Alors là, pour le coup, le « bruit organisé » qu’est la musique devient une fête.)

Mendelssohn le songe d'une nuit détéCliquez sur l’image

TCHAÏKOVSKI a composé un cycle pour piano intitulé Les Saisons, à raison d’une pièce par mois. Écoutons « Juillet » extrait de ce cycle peu connu.

Tchaïkovski les Saisons JuilletCliquez sur l’image

De Tchaïkovski également, on trouve au début d’Eugène Onéguine (1877) un chœur des paysans faisant la fête pour célébrer la fin des moissons (tiens, encore un chœur de Tchaïkovski !).

Tchaïkovski Eugène Onéguine Choeur des paysansCliquez sur le chœur des paysans

Et enfin, pour boucler la boucle, retrouvons le Songe d’une nuit d’été avec l’opéra du même nom de BRITTEN, datant de 1960.

Britten a midsummers night's dream

Cliquez sur l’image

Et pour avoir plus de musique sur ce Songe d’une nuit d’été, je vous invite à aller revoir le billet La Vie est un songe

Et puisque j’ai commencé avec Poe, je terminerai par cette citation de Lewis CAROLL : « Finalement, j’ai rencontré une brouette, et j’ai pensé qu’elle me prêterait une oreille attentive ».

Talbot Alice in wonderlandCliquez sur le chapelier fou

 

30 réflexions au sujet de “LES QUATRE SAISONS (7) – L’ÉTÉ (2)”

  1. Merci d’honorer le solstice d’été par la mise en lumière de belle oeuvres musicales.
    Bientôt la fête de la Saint Jean le Baptiste et ses feux, peut-être as-tu quelques pièces secrètes musicales à nous dévoiler ?
    Belle journée Jean-Louis
    John

    Aimé par 2 personnes

    1. Bonjour John.
      Là, comme ça, sur la Saint-Jean, à part la Passion selon Saint Jean de Notre saint père le Bach, et l’infortuné saint Jean de la Salomé de STRAUSS, je ne vois pas grand chose, mais j’y réfléchirai !
      Bonne journée à toi.

      J'aime

      1. Ah, c’est sûr qu’avec l’entourage qu’elle a eu !
        Mais il y avait aussi le don de la musique. Comme Mozart ou Rameau avant elle, elle a su lire les notes avant de lire les lettres !
        C’est que la musique était son langage premier.
        Je te souhaite une EXcellente soirée, SOlène.

        J'aime

      2. Enfant prodige, incontestablement. Et par la suite une très jeune compositrice pétrie de talent et prolifique. En même temps, il n’y a rien de surprenant à ce qu’elle ait subi une très forte influence de Fauré. Elle le connaissait depuis toute petite. Pour plus tard se retrouver au Conservatoire du 9e où il était directeur.

        Belle nuit d’été à toi Jean-Louis. Ou peut-être bien, plutôt bon jour, car je ne pense pas que tu liras ce commentaire avant demain
        ☕☕🌞🎶

        Aimé par 1 personne

  2. Quelle merveilleuse façon d’entrer dans la belle saison d’été…
    Merci pour ces extraits si judicieusement choisis…!
    Je ne regrette pas de m’y être attardée et d’en savourer les beautés…

    Merci Jean-Louis
    Joyeux Solstice

    Amitiés

    Aimé par 1 personne

  3. Bon jour Jean-Louis,
    « Une première dans l’agenda » nous dit Laurence … effectivement … 🙂 un bel inattendu dans la partition des mots 🙂
    Merci de ces partages, Jean-Louis 🙂
    Bonne soirée à toi.
    Max-Louis

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s