Compositrices, Divers

MON ANNÉE LYRIQUE 2022

En cette fin d’année, je vous propose un petit retour sur les spectacles lyriques que j’ai pu voir en 2022.

L’année a commencé très fort avec la création mondiale de Like Flesh de Sivan ELDAR le 21 janvier à l’opéra de Lille.

Création Like Flesh saluts (1)Cliquez sur les saluts des artistes

Elle s’est poursuivie en février avec La Khovantchina de MOUSSORGSKI le 9 février à Bastille. L’occasion de nous rappeler avec cet opéra que de tout temps, les Russes ont adoré massacrer les Ukrainiens.

Saluts la Khovantchina 2022 02 09Cliquez sur les saluts

J’ai poursuivi avec un classique, Manon de MASSENET à Bastille le 14 février.

Saluts Manon 2022 02 14Cliquez sur les saluts

Il y a eu ensuite la création française du pénible A quiet Place, de BERNSTEIN le 10 mars à Garnier.

A quiet Place 2022 03 10

Retour à Bastille avec Wozzeck de BERG le 24 mars.

Saluts Wozzeck 2022 03 24Cliquez sur les saluts

Il y a eu ensuite le pur enchantement qu’est Le Songe d’une nuit dété de BRITTEN le 6 mai à Lille.

Le Songe d'une nuit d'été 2022 05 06Cliquez sur les saluts

A suivi une version intéressante d’Elektra de STRAUSS à Bastille le 26 mai.

Salurs Elektra 22 05 26Cliquez sur les saluts

Nouvel enchantement lillois avec Sémélé de HAENDEL les 6 et 16 octobre.

Sémélé 22 10 06Cliquez sur les saluts

Encore un opéra contemporain, Freitag aus Licht de STOCKHAUSEN le 8 novembre à Lille.

Freitag aus Licht 2022 11 07

Je n’ai heureusement pas raté l’Armide de GLUCK le 15 novembre à l’opéra comique.

Armide 2022 11 15Cliquez sur les saluts

Et enfin, l’année s’est terminée comme elle avait commencé, par une création mondiale, avec On purge bébé de BOESMANS à la Monnaie (De Munt) à Bruxelles, le 15 décembre. (Vous pouvez encore y aller jusqu’au 29 décembre !)

On purge bébé 2022 12 15

17 réflexions au sujet de “MON ANNÉE LYRIQUE 2022”

    1. En fait, c’est la première fois que j’allais à l’opéra de Bruxelles, alors que cette ville est à moins de 100 km de Lille, et à 35 min. de TGV !
      Je n’ai pas du tout regretté ce déplacement, Philippe BOESMANS (décédé en 2022) a fait un travail musical très intéressant à partir de la pièce de Feydeau.

      Aimé par 1 personne

      1. Le seul opéra de Philippe BOESMANS que j’ai vu est Reigen. que j’ai vu ici à Francfort en 1995. (La première a eu lieu à Bruxelles en 1993.)

        J’aime

    1. Un tiercé gagnant, non ! Engénéral, quand on me demande mon opéra préféré, je réponds : Celui que je suis en train (ou que je viens) d’écouter.
      Pour essayer de répondre un peu mieux à ta question, Hélène, j’ai beaucoup aimé « Like Flesh », « la Khovantchina », « le Songe d’une nuit d’été », « Sémélé » et « Armide », ce qui fait un quinté gagnant. Les productions de « Manon », de « Wozzeck », d' »Elektra » et de « Fraitag aus Licht » étaient tout à fait intéressantes. Il n’y a que « A quiet Place » qui m’ait franchement décu.
      Bonne soirée, Hélène.

      Aimé par 2 personnes

  1. Eh bien, c’est impressionnant !
    J’en viens à me demander si tu n’as pas une certaine attirance pour l’opéra.
    L’avantage (pour un esprit béotien comme le mien) de ce type de billet, c’est d’avoir un panorama de grands airs dans des genres très différents rassemblés au même endroit.

    Aimé par 1 personne

    1. Ah bah, maintenant que tu me le fais remarquer, c’est bien possible, en effet.
      Je me disais justement en faisant ce billet que entre le baroque de Haendel et les différentes créations, en passant par Manon ou la Khovantchina, c’était autant de pestacles totalement diffréents, que l’on range tous sous le nom d’opéra.
      Bonne journée, John Duff.

      Aimé par 1 personne

  2. C’est bien beau tout ça. Merci monsieur Toulopéra pour cette rétrospective de ton année lyrique, partage et musique.
    Désolée d’être si peu présente sur WP ( passée d’autres occupations et projets, puis fin de l’année oblige); la motivation et l’inspiration reviendront peut-être un jour. Qui sait ?
    Bonne semaine à toi.

    Aimé par 1 personne

  3. J’ai regardé Manon en replay sur france.tv. J’ai adoré. Le seul truc qui m’a un peu étonné, c’est que Manon à la fin ne meurt pas d’épuisement mais est fusillée.
    La première fois que j’avais vu cet opéra, je n’avais pas été emballé, mais j’ai complètement changé d’avis.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s