Mes opéras préférés

LE SONGE D’UNE NUIT D’ÉTÉ, de BRITTEN (1960)

Le Songe d’une nuit d’été (A Midsummer night’s dream) est un opéra de BRITTEN, composé d’après la pièce de SHAKESPEARE. Le livret est adapté par Britten et son compagnon le ténor Peter PEARS. Le rôle principal a été écrit pour le contre-ténor Alfred DELLER, qui a contribué à réhabiliter la musique de PURCELL, le dernier grand compositeur d’opéras anglais avant Britten.

Purcell Solitude (Deller)

Acte I : Les fées de la reine Tytania chantent (chœur d’enfants : « Over hill, over dale ») quand arrive Puck, qui annonce l’arrivée de son maître Obéron et de Tytania.

Britten A Misummer night's dream Over hill, over daleCliquez sur les fées (qui peut-être sont d’exquises danseuses)

Le roi des elfes, Oberon, est amoureux de Tytania, la reine des fées. Il est furieux car celle-ci a recueilli un enfant qu’il voulait prendre à son service, et leurs disputes incessantes génèrent bien des maux dans la nature. Oberon appelle le lutin Puck, et lui demande d’aller chercher une plante qui a le pouvoir de rendre amoureuse le premier être vivant que l’on rencontrera après son réveil, si on a versé son suc sur les paupières du dormeur.

Lysandre et Hermia arrivent. Ils ont fui Athènes, où Égée, le père d’Hermia, veut la marier à Demetrius (Duo : « How now my love »).

Britten A Misummer night's dream How now my loveCliquez sur Hermia et Lysandre

Survient Demetrius, lui-même poursuivi par les ardeurs d’Helena. Ils sortent tous et Puck arrive, porteur de l’herbe magique (Air : « I know a bank »).

Britten A Midsummer night's dream I know a bankCliquez sur Puck

Oberon lui recommande d’en verser le suc sur les yeux d’un Athénien endormi qu’il devrait trouver près d’Hermia.

Les artisans du village se rassemblent et se distribuent les rôles d’une pièce qu’ils comptent jouer pour le mariage de Thésée, quatre jours plus tard : la comédie de Pyrame et Thisbée. Ils se séparent et se donnent rendez-vous pour le soir.

Hermia et Lysandre reviennent, se jurant fidélité avant de s’endormir (Duo : Amen, amen). Puck voyant Lysandre endormi croit que c’est l’Athénien désigné par Oberon et le soumet au pouvoir de la plante. Helena revient, poursuivant toujours Demetrius, mais Lysandre se réveille à ce moment et, ouvrant les yeux sur elle, en tombe immédiatement amoureux. Ils sortent et Hermia, se réveillant à son tour, cherche son Lysandre.

Tytania revient et demande à ses fées de lui chanter une berceuse. Oberon s’approche et lui verse le suc de sa plante sur les paupières.

Acte II : Les artisans se réunissent le soir pour répéter leur pièce. Bottom, affublé d’une tête d’âne apparaît, mais c’est le moment où Tytania s’éveille et elle en tombe immédiatement amoureuse.

Demetrius poursuit Hermia, qui l’accuse d’avoir tué Lysandre. Oberon constatant l’erreur de Puck la corrige en approchant la fleur de ses yeux pendant son sommeil. Lysandre et Helena paraissent à leur tour, mais Démétrius s’éveillant tombe amoureux d’Helena. Hermia et Helena se rappellent leur amitié d’enfance alors que les hommes sont prêts à se battre. Le ton monte entre Helena qui traite Hermia de marionnette (Air d’Hermia : « Puppet ? Why so ! ») et leur amitié tourne en dispute.

Britten A Midsummer night's dream Puppet, why soCliquez sur Hermia

Obéron reproche à Puck de s’être trompé et lui demande d’annuler ses sortilèges, ce qu’il fait en les rendormant pour la nuit, bercés par le chœur des fées (Chœur : On the ground, sleep sound).

Britten A Midsummer night's dream On the groundCliquez sur l’image

Acte III : Oberon, qui a récupéré l’enfant, libère Tytania de son sort. Elle se réveille alors, aux côtés de Bottom et de sa tête d’âne, à son grand étonnement.

Britten A Midsummer night's dream When my cue comes, call meCliquez sur l’image

Ils sortent. Helena, Démétrius, Hermia et Lysandre se réveillent à leur tour (Quatuor : « Helena ! Hermia ! Demetrius ! Lysander !).

Britten A Midsummer night's dream Act III QuartettCliquez sur Helena, Hermia, Demetrius & Lysander

À son tour, Bottom se réveille, se rappelant le rôle qu’il doit jouer dans la pièce. Il veut demander à Peter Quince de lui écrire une chanson racontant son rêve. Les artisans se retrouvent, cherchant Bottom. Ils ont perdu l’occasion de plaire au duc, et donc un espoir de revenu. Bottom arrive, annonçant que la pièce est acceptée par le duc. Ils sortent se préparer pour le soir.

Thésée retrouve Hyppolita le soir où doivent être célébrées leurs noces, qu’il souhaite fastueuses. Le quatuor d’amants se présente devant le duc stupéfait de voir les anciens adversaires réunis. Ils expliquent ce qui leur est arrivé, et le duc décide de les marier le soir même, en même temps que ses propres noces. Quince vient présenter sa farce tragique au duc et à Hyppolita. Tout le monde veut voir cette pièce. Les artisans entrent en scène (ensemble : If we offend, it is with our good will) et la comédie (tragique) commence sous le regard amusé du sextuor. Enfin, on entend les douze coups de minuit, c’est l’heure des fées, l’heure d’aller au lit (ensemble : « Sleep well »). Les fées reviennent pour un chœur final.

Britten A Midsummer night's dream Act III FinaleCliquez sur l’image

Et si vous avez envie d’en entendre un peu plus, cliquez donc sur le bonus surprise mystère.

point-dinterrogationCliquez donc sur le bonus surprise mystère si vous avez envie d’en entendre un peu plus

17 réflexions au sujet de “LE SONGE D’UNE NUIT D’ÉTÉ, de BRITTEN (1960)”

      1. Oui ça va grosso modo. Sylvie n’a plus qu’une piqûre toutes les trois semaines. Par contre, elle a des effets secondaires qui s’installent, nous espérons qu’ils ne resteront pas. Pour ma part, j’oscille entre ça va et je suis fatigué. Les pénibilités sont au niveau des pieds, ce qui ne facilite pas la marche et des comportements intestinaux, par trop anarchiques.
        J’ai un peu repris la guitare, que j’avais bien laissé tomber…
        Bonne semaine à toi Jean-Louis et vive l’opéra.

        Aimé par 1 personne

  1. J’ai sauté directement jusqu’au Bonus surprise et cette musique me plait beaucoup.
    Au fait, merci de m’avoir conseillé le « concerto à la mémoire d’un ange », je l’ai acheté et je l’écoute le week-end avec mon ami, on trouve ça très beau (et très triste !).
    Bonne journée Jean-Louis 🙂

    Aimé par 1 personne

  2. Bon bah j’ai été voir la version de l’Opéra de Lille. J’ai pas été déçu du tout. J’ai beaucoup aimé la mise en scène très imaginative et complètement au service de la pièce.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s