Cinématographe, Contes et légendes, littérature, Mallarmé, Mythologie, Poésie

LES MILLE ET UNE NUITS (L’ORIENT À L’OPÉRA [2])

J’avais il n’y a guère consacré un billet à l’orientalisme à l’opéra, en vous promettant un zoume sur les Mille et une nuits, ce recueil de contes d’origines persane, arabe voire indienne.

Les mille et une nuit est donc un recueil de contes dont la plus ancienne trace écrite (un feuillet) date de 879. L’orientaliste français Antoine GALLAND a traduit ces contes au début des années 1700, et c’est à partir de cette version française qu’ils se sont ensuite répandus à travers toute l’Europe.

Début 1893, un jeune homme arrive chez Stéphane MALLARMÉ qui, ayant lu dix ans auparavant les 1 001 nuits dans une version anglaise, cherchait quelqu’un pour la retraduire en français. Ce jeune homme, c’est Joseph-Charles MARDRUS, qui deviendra ainsi le deuxième traducteur important des 1 001 nuits. (Et pour ceux et celles qui aiment la poésie, c’est suite à son mariage avec lui que la poétesse Lucie DELARUE s’est appelée Lucie DELARUE-MARDRUS.)

Dès 1783, PICCINI met en musique Calife pour un jour, sur un livret de MARMONTEL.

En 1800, c’est BOÏELDIEU qui écrit son Calife de Bagdad, sur un livret de SAINT-JUST.

Boïeldieu le Calife de Bagdad OuvertureCliquez sur l’orchestre

Ce même livret sera repris en 1813 par ROSSINI et par Manuel GARCIA (le grand-père de Pauline GARCIA-VIARDOT !).

En 1833, c’est Ali-Baba que CHERUBINI choisit de porter à l’opéra.

Shéhérazade est l’héroïne principale des 1 001 Nuits. Le roi de Perse ayant été trompé par sa femme, il a décidé de se venger en épousant chaque jour une vierge et en la faisant exécuter au matin. Shéhérazade trouve un moyen de faire cesser le massacre en racontant chaque nuit une histoire au roi, et en s’arrêtant au matin à un moment où elle ne peut pas interrompre son histoire. Curieux de connaître la suite, le roi lui accorde chaque jour une journée supplémentaire.

Shéhérazade a inspiré de nombreux compositeurs comme SCHUMANN (dans son Album für die Jugend, Album pour la jeunesse),

Schumann SheherazadeCliquez sur la partition

ou RIMSKI-KORSAKOV (1888). C’est par le ballet éponyme de l’ami Rimski que les Ballets russes se sont fait connaître à Paris.

Rimski-Korsakov ShererazadeCliquez sur le violon solo

Le Shéhérazade de RAVEL (1904) est un cycle de mélodies sur des poèmes de Tristan KLINGSOR.

Ravel Shérérazade AsieCliquez sur la soprano

En 1914, Henry RABAUD écrit sa seule œuvre à être restée au répertoire, Mârouf, Savetier du Caire.

Rabaud Mârouf Savetier du CaireCliquez sur l’image

Un autre conte célèbre, celui « d’Aladin et la lampe merveilleuse », a fait l’objet de nombreuses mises en musique. On peut citer celles du Danois Carl NIELSEN en (1918 – 1919) ou celle de Nino ROTA, connu pour avoir écrit la musique de la plupart des films de FELLINI, et qui a écrit le conte lyrique Aladin et la lampe merveilleuse.

Rota Aladino e la lampada magicaCliquez sur l’image

(Source principale : Margaret SIRONVAL, album de la Pléiade Mille et une nuits, éditions Gallimard, 2005)

En 1979, l’azerbaïdjanais Fikret AMIROV écrit un ballet, Mille et une nuits, dans lequel on retrouve Sinbad, Aladin ou Ali-Baba et les quarante voleurs.

Amirov mille et une nuitsCliquez sur le ballet

23 réflexions au sujet de “LES MILLE ET UNE NUITS (L’ORIENT À L’OPÉRA [2])”

    1. Ah, je ne sais pas encore…
      Peut-être un poème traité à la sauce OuLiPo, ou la suite de « l’humour en musique », ou la suite de « Ils ou elles ont chanté du classique », à moins que je ne participe à l’Agenda Ironique du mois d’octobre…
      Bonne journée à toi.

      J'aime

  1. Encore un billet où tu nous emmènes loin Jean-Louis, là où l’intelligence savait vaincre la contrainte.
    J’écouterai plus tard quand ma belle au bois dormant (et pas au hautbois dormant puisqu’elle ne joue pas de ce bel instrument !) ne belauboidormira plus.
    Belle journée Jean-Louis.

    Aimé par 1 personne

  2. Je crois que l’inventeur du poème en prose (en français) est plutôt Aloysius Bertrand, l’auteur du fameux « Gaspard de la nuit » mis en musique par Ravel… si je peux me permettre cette petite remarque.
    Moi qui suis toujours en quête de morceaux pour le piano pas trop difficiles, je retiens cette « Shéhérazade » de Schumann qui est vraiment jolie…

    Aimé par 1 personne

    1. Merci, tu as tout à fait raison, j’ai confondu ces deux poètes que Ravel a mis en musique !
      Je vais corriger tout de suite (et reste confondu de mon erreur !)
      La particularité de Tristan Klingsor est d’avoir été wagnérien à fond, d’où le pseudonyme où l’on retrouve Tristan et Klingsor.

      Aimé par 2 personnes

  3. Ben oui, J-L, au fait. Cela m’avait interpellée sur le coup (cette confusion), car en effet, l’inventeur du poème en prose est bel et bien Aloysius Bertrand; lequel a inspiré Baudelaire pour ses poèmes en forme libre dans Le spleen de Paris. Et puis, fait marquant, comme c’était justement le jour où j’ai fermé mes deux blogs (l’ancien et le nouveau) , je n’ai plus du tout pensé à t »en reparler après.
    Ceci dit en passant, j’avais enregistré ce billet ( comme je fais le plus souvent), car pour tout écouter, il faut du temps ( que l’on n’a pas lorsque l’on travaille). Ou bien que ce soit le bon moment ( pauses et jours de repos).

    En tout cas, voilà le côté enrichisant des blogs, ces échanges entre (vrais) lecteurs grands amateurs de bonne musique et de poésie.

    Belle soirée 😊📚🎶

    PS: j’ai d’ailleurs toujours dans mes brouillons ce billet en préparation sur la poésie en forme libre….

    Aimé par 1 personne

Répondre à Solène Vosse Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s