littérature, Oulipo, Poésie, Uncategorized

LA MUSIQUE, de Charles BAUDELAIRE (1 – WAGNER)

Après L’albatros, de Baudelaire, je vous propose un autre poème traité à la sauce OuLiPo, choisi ici dans ses poèmes.

(Rappel du principe, je prends un poème parmi mes préférés, et j’illustre les images évoquées par ce poème par des citations musicales en rapport [pour moi] avec ces images.)

Aujourd’hui, je vous propose donc un classique qui trouve toute sa place sur ce blog : La Musique.

La musique souvent me prend comme une mer !
Vers ma pâle étoile,

Wagner Tannhaüser Romance à l'étoileCliquez sur Wolfram


Sous un plafond de brume ou dans un vaste éther,
Je mets à la voile ;

Wagner Tristan und Isolde Acte 1 scène 1 Frisch weht der WindCliquez sur l’image

La poitrine en avant et les poumons gonflés
Comme de la toile,
J’escalade le dos des flots amoncelés
Que la nuit me voile ;

Wagner Tristan und Isolde O sink hernieder, Nacht der LiebeCliquez sur la partition

Je sens vibrer en moi toutes les passions
D’un vaisseau qui souffre ;
Le bon vent, la tempête et ses convulsions

Wagner Der fliegende Holländer OuvertureCliquez sur l’orchestre

Sur l’immense gouffre
Me bercent. D’autres fois, calme plat, grand miroir
De mon désespoir !

Citations musicales :

ma pâle étoile : Romance à l’étoile extraite du Tannhäuser de Richard WAGNER.

Je mets à la voile : au début de Tristan und Isolde de Wagner, un marin chante …

Que la nuit me voile : Extrait de la nuit d’amour au deuxième acte de Tristan.

D’un vaisseau qui souffre… : Ouverture du Vaisseau fantôme de Wagner, qui décrit la tempête, puis la mer qui se calme quand le vent tombe.

Je me suis limité pour cet exercice aux musiques de Wagner, des admirateurs de qui Baudelaire faisait partie, mais vous aurez prochainement droit à une seconde version, qui sera illustrée par des musiques de DEBUSSY.

15 réflexions au sujet de “LA MUSIQUE, de Charles BAUDELAIRE (1 – WAGNER)”

  1. Vos articles sont de jolie augure (et tournure). Baudelaire et Debussy pour mon anniversaire (Excusez-moi de cette attitude égocentrique), quelle chance de vous avoir découvert !

    Aimé par 1 personne

      1. Eh oui, on ne le sait pas encore, mais l’informatique quantique est déjà opérationnelle.
        Un coup le commentaire est là, un coup, il n’est pas là.
        Il paraît même qu’un commentaire qui tombe dans une boîte de Schrödinger est à la fois là et pas là.

        J'aime

  2. Hi hi 😄
    Là, tu me prends par les sentiments, Baudelaire, Wagner etc. Excusez-moi du peu. Et « foin d’hypocrisie » ( comme dirait quelqu’un que nous connaissons bien), mais MERCI, c’est la moindre des choses. 🙏
    Bel après-midi, Jean-Louis.

    Aimé par 1 personne

  3. J’adore « Tristan et Isolde », toujours une joie de réentendre ces airs tellement touchants !
    Quant à ce poème de Baudelaire c’est l’un de mes préférés, ex-aequo avec « homme libre, toujours tu chériras la mer ».
    Merci Jean-Louis pour ces grands moments de romantisme !

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s