Agenda Ironique, Divers, Fantaisie

UN VOYAGE EN HUIT ÉTAPES

Le billet d’aujourd’hui s’inscrit dans l’Agenda Ironique du mois d’octobre (2020) de Victorhugotte. Les contraintes à respecter sont de raconter un voyage en huit étapes menant vers la source d’une forte odeur, en introduisant les mots suivants : « la escalera », « el paraguas », « el catrin », et « el tambor ».

Je vais donc vous emmener dans un petit voyage en musique

Première étape (mars): Le Paraguay baroque. On le sait peu, mais les jésuites missionnaires en Amérique du Sud ont importé là-bas la musique baroque, et il existe tout un répertoire de musique religieuse indigène. Ainsi de cet ensemble Paraguay Barocco (petit rappel, on dit un Paraguay, des Paraguas, mais ça, peu de gens le savent ! [Note: en vrai, c’est pas vrai 😉])

Paraguay BarrocoCliquez sur la Cathédrale

Deuxième étape (avril): dans le prologue de l’Orient approximatif des Indes galantes de RAMEAU, Bellone, la déesse de la guerre fait résonner les tambours pour attirer les jeunes gens vers la gloire de la guerre, et ainsi les détourner des joies de l’amour que Hébé leur promettait.

Rameau les Indes galantes PrologueCliquez sur l’image

Troisième étape (mai): la Russie, à la cour de El Catrin II de Russie (plus connue sous son nom de Catherine II de Russie).

Amoureuse des livres et de la culture, notamment française, elle entretient une correspondance avec VOLTAIRE et fait venir à sa cour DIDEROT et GRIMM. Grâce à l’ambassadeur de France, le comte de SÉGUR, elle fait venir de Paris sa troupe d’opéra. Le comte de Ségur était lui-même un chansonnier et un goguettier.

Quatrième étape (juin) : L’Italie et plus particulièrement Milan, et son célèbre opéra, la Scala di Milano. On peut y entendre par exemple l’opéra de ROSSINI l’Échelle de soie (la Scala di seta) datant de 1812.

Rossini l'échelle de soieCliquez sur l’image

Cinquième étape (juillet) : Un passage par la France s’impose, avec La Fille du tambour-major (1879), de Jacques OFFENBACH.

Offenbach la fille du tambour-majorCliquez sur Griolet

Sixième étape (août) : Partons à présent en Espagne, et plus particulièrement à Séville, où le Don Giovanni de MOZART est toujours aux aguets de « l’odor di femmina », (« l’odeur de la femme »). Mais non, cette odeur, c’est plus un effluve qu’une forte odeur, continuons notre voyage pour trouver l’origine de cette forte odeur.

Mozart Don Giovanni Air du CatalogueCliquez sur Leporello

Septième étape (septembre) : Passons à présent au Pays des merveilles et contemplons les Borogoves tout flivoreux en train de vaguer.

Talbot Alice's Adventures in WonderlandCliquez sur l’image

Huitième étape (octobre) : Restons en Espagne, près des remparts de Séville, où Don José restera imprégné de la forte odeur de la fleur que Carmen lui avait jetée.

Bizet Carmen La Fleur que tu m'avais jetéeCliquez sur Don José

24 réflexions au sujet de “UN VOYAGE EN HUIT ÉTAPES”

  1. Je ne vous trouve pas si ironique que cela, juste assez pour inscrire votre ode au féminin à l’agenda sus-nommé.
    Puissent les effluves que vous citez en charmer d’autres, très jolie ballade et balade 🙂 !

    Aimé par 1 personne

  2. Cher toulopéra, sais tu que tu es nominé ex-aequo avec Laurence Delis et Vérojardine pour animer l’agenda de novembre ? (je me suis désisté).
    Vois avec elles comment vous vous y prenez, si vous faites un trio, un duo ou un solo, et le quel 🙂

    Aimé par 1 personne

  3. Un voyage qui nous emmène loin ! Par les temps qui courent, le dépaysement est bienvenu 🙂

    Concernant l’agenda, je crois me souvenir que tu n’as particulièrement envie de l’animer. Mais peut-être aujourd’hui est-il différent ? Alors si ça te tente, on peut faire quelque chose ensemble.
    A toi de me dire
    Bonne soirée, Jean-Louis !

    Aimé par 1 personne

    1. Il est certain que seul, je ne ferai rien.
      Mais en co-animation pourquoi pas ? (hihi, j’ai déjà quelques idées, comme introduire un anapodoton !)
      La recette pour faire un bon Agenda Ironique :
      Un peu de fantaisie
      Une touche de poésie
      Une pincée d’imagination
      Un zeste d’humour
      Tout ce que l’auteur peut souhaiter apporter.
      Mettez le tout dans un bon blogue et faites mûrir un mois environ.
      Vous serez surpris(e) et enchante(e) du résultat.
      Bonne soirée, Laurence.

      Aimé par 1 personne

      1. Génial !
        Rho, il a fallu que j’aille voir la signification d’un anpodoton, j’ignorais le mot-même ! ça promet !
        Et Super recette ! 🙂

        J’essaie de voir avec Verojardine si elle est partante pour participer également. Je te tiens au courant dès que j’ai des nouvelles !

        Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s