littérature, Mythologie

PSYCHÉ

Psyché

L’histoire de Psyché et Cupidon nous est racontée par APULÉE dans L’Âne d’Or, un roman du 2e siècle de notre ère.

Psyché (dont le nom signifie âme en grec) est une princesse à la beauté parfaite, si belle même qu’elle éveille la jalousie d’Aphrodite. Malgré sa beauté, elle ne trouve pas d’époux, les hommes la vénérant comme une œuvre d’art, au point d’oublier de célébrer le culte d’Aphrodite. Furieuse, celle-ci ordonne à son fils Éros (Cupidon) de la rendre amoureuse du mortel le plus vil qui puisse exister. Mais au moment d’obéir à Aphrodite, Éros se blesse malencontreusement avec une de ses flèches, et tombe amoureux de Psyché.

Le père de Psyché se rend à Delphes pour demander à Apollon que sa fille puisse se marier, mais hélas, l’oracle est formel, Psyché doit être abandonnée sur un rocher, où un horrible monstre viendra la chercher pour en faire sa femme.

Le père de Psyché obéit à l’oracle, mais Éros amoureux demande à son père, Zéphyr, d’enlever la jeune fille et de l’amener dans son palais. Dans l’obscurité de la nuit, son époux la rejoint, mais lui demande de ne jamais chercher à connaître son identité. Il la visite toutes les nuits, et Psyché se trouve prise entre son amour pour son amant et la répugnance qu’elle a pour le monstre qu’elle croit être son mari.

Mais les deux sœurs de Psyché, d’abord inquiètes pour leur sœur disparue, deviennent jalouses quand elles apprennent son sort. Elles la convainquent alors de tuer l’horrible monstre. Profitant du sommeil d’Éros pour le regarder, elle découvre le plus beau jeune homme qu’elle ait jamais vu, mais Éros réveillé s’enfuit.

Psyché entame alors une quête pour le retrouver, avant de finir chez Aphrodite elle-même, qui la soumet aux pires épreuves, telles que rapporter des eaux du Styx ou un morceau de la beauté de Perséphone.

Ses épreuves remplies, avec l’aide entre autres de Zeus, Psyché finit par retrouver Éros. Ils se marient et Psyché ayant bu l’ambroisie acquiert ainsi l’immortalité. De leur union naît Hédoné (Volupté).

Et c’est ainsi que la Beauté engendra Amour qui lui-même engendra la Volupté. Tout un programme !

Une si belle légende ne pouvait laisser les compositeurs indifférents. C’est ainsi que LULLY nous livra deux Psyché, la première en 1671, une comédie-ballet avec un livret sur lequel ont travaillé MOLIÈRE, Pierre CORNEILLE et QUINAULT. La deuxième, une tragédie en musique où le livret fut retravaillé par Thomas Corneille et son neveu FONTENELLE.

Lully Psyche Prélude de Trompettes

En 1675, l’anglais Matthew LOCKE (1621 – 1677) écrivit un semi-opéra sur la traduction du livret de Lully.

Locke PsycheCliquez sur l’image

Au siècle suivant, MONDONVILLE écrira L’Amour et Psyché de MONDONVILLE.

Mondonville l'Amour et PsychéCliquez sur l’image

En 1857, c’est le grand Ambroise THOMAS qui écrit son opéra Psyché

Thomas PsychéCliquez sur l’image

En 1872, dans son opéra-comique Fantasio, OFFENBACH introduit l’air « Psyché, pauvre imprudente ».

Offenbach Fantasio Psyché pauvre imprudenteCliquez sur l’image

Plus près de nous, César FRANCK écrivit en 1888 un poème symphonique pour chœur et orchestre sur le thème de Psyché.

Franck PsychéCliquez sur l’image

Puis en 1897, c’est Camille SAINT-SAËNS qui écrit un oratorio pour ténor et chœur d’hommes, d’après le Psyché de Molière.

Et encore au siècle suivant, Manuel DE FALLA écrira son Psyché pour mezzo-soprano et petit ensemble instrumental.

De Falla PsychéCliquez sur l’image

Il est à noter que Jean de La FONTAINE a repris ce mythe en l’enrichissant, dans un de ses contes, les Amours de Psyché et Cupidon.

(Sources principales :

Encyclopaedia Universalis 2017

Dictionnaire des personnages , Bouquins Laffont 1999

Dictionnaire de la musique en France aux XVIIe et XVIIIe siècles, éditions Fayard 1992, sous la direction de Marcelle BENOIT.)

 

10 réflexions au sujet de “PSYCHÉ”

  1. Bon jour Jean-Louis,
    Un résumé efficace et cette vie de Psyché finit bien … (parce que en général, cela se termine pas très bien).
    Merci pour ces partages, Jean-Louis.
    Bonne journée avec Soleil 🙂
    Max-Louis

    Aimé par 2 personnes

  2. Comment, mais comment ai-je pu passer à côté de ce billet ?! WordPress qui ne me prévient pas, déjà. Puis ta faute un peu aussi avec tes programmations par dessus. Psyché la plus belle des princesse, si belle que certains la prennent pour Vénus. Ben oui, je connais. Pas la planète Vénus, ma copine ( oui, je précise vu que j’ai des connivences avec le ciel). Non non,Vénus déesse romaine de l’amour et de la beauté , son fils Cupidon et tout ce beau monde’ Zephyr, Apollon, Eros…
    Une belle histoire d’amour encore une fois. Et qui finit bien.
    Volupté, quel joli prénom! A noter… !
    Non mais plus sérieusement, j’ai écouté ta sélection, Lully, Matthew Locke, Mondonville, Ambroise Thomas, Offenbach, César Frank, Camille Saint Saens… Et devine quoi. J’ai craqué pour Offenbach, FANTASIO. Du coup, je me suis offert du rabe, Est-ce un rêve, Ballade à la lune, Pleure le ciel te voit, ETC!
    En tout cas, trop bien tout ça. Merci monsieur Toutlopera ( ou presque) Plus qu’à vous souhaiter une toute belle journée. A bientôt. On se fera une bouffe un de ces quatre. 😉 ( je lol. Par les temps qui courent, je mange avec personne)

    Aimé par 1 personne

    1. ??? Keske tu veux dire avec mes programmations par dessus ??? Je n’ai pas compris.
      Ah oui, ce billet sur Psyché, j’ai A-DO-RÉ l’écrire, et fait pas mal de découvertes par la même occasion.
      Fantasio, œuvre peu jouée d’Offenbach, qui était programmée il n’y a guère à l’Opéra-comique, qu’on doit pouvoir voir sur leur site…

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s