Mythologie, Nature

LES QUATRE ÉLÉMENTS (4) : L’AIR

Oups, je crois que j’ai raté le printemps il y a trois jours, et donc le quatrième billet lié à la symbolique des quatre éléments.

Après l’eau, l’élément symbolisant l’hiver, voici donc, puisque débute le printemps, un billet traitant de celui des quatre éléments (le feu – la terre – l’eau – l’air) qui symbolise cette saison. C’est à l’air que le printemps est associé.

L’air est ce qui sépare la terre du ciel, et assure ainsi le lien entre le monde matériel, la terre, et le monde spirituel, le ciel.

Cet élément est réputé chaud et humide, et il est associé au sang et au cœur.

Il représente la légèreté, et est associé au vent, puis par association au vent de l’esprit, c’est-à-dire le souffle qui anime toutes choses. Mais attention, le vent peut aussi se changer en tempête.

Dans la mythologie, l’air est le domaine des elfes.

Musicalement, on trouve un elfe dans le Didon et Enée de PURCELL, quand la sorcière en chef demande à un de ses elfes de prendre l’apparence d’Apollon pour tromper Enée et lui demander de quitter Carthage pour l’Italie (et y fonder une nouvelle cité.)

Purcell Didon et Enée la Caverne des sorcièresCliquez sur la sorcière

Restons avec Purcell et son King Arthur. Au début du cinquième acte, l’enchanteur Merlin invoque Éole, le dieu du vent pour faire cesser la tempête.

Purcell King Arthur The British Worthy (Acte V)Cliquez sur l’image

Dans Les Boréades de RAMEAU, la reine Céphyse doit choisir pour mari un descendant de Borée, le dieu du Vent, amis elle aime un étranger, Abaris, ce qui met Borée en fureur.

Rameau les Boréades Tout cède aux efforts de l'orage (la Tempête)Cliquez sur Abaris, abattu par la force de la tempête

Dans Idoménée de MOZART, le vent invoqué est nettement plus sympathique. Ilia, la fille de Prima prend la nature à témoin de sa douleur dans l’air » Zéphir léger et charmant » (« Zeffiretti lusinghieri »)

Mozart Idoménée Zeffiretti lusinghieriCliquez sur Ilia

L’air de la calomnie du Barbier de Séville de ROSSINI nous dit que la calomnie est comme un petit vent, qui nous caresse, puis s’amplifie en faisant de plus en plus de dégâts.

Rossini le Barbier de Séville air de la calomnieCliquez sur Bartolo et Basile

Dans La Walkyrie de WAGNER, c’est le souffle tiède du printemps qui fait naître l’amour entre Siegmund et Sieglinde.

Wagner La Walkyrie Chant du printempsCliquez sur le chant du printemps

Dans son Faust, GOUNOD fait appel à la brise légère pour introduire sa célèbre Valse.

Gounod Faust Ainsi que la brise légèreCliquez sur la Valse du Faust de Gounod

Et je vous ai réservé un petit cadeau bonus, comme d’habitude réservé à ceux qui ont eu le courage d’aller jusqu’au bout de ce billet.

Point d'interrogationNe cliquez sur ce cadeau bonus que si vous avez eu le courage d’arriver jusqu’ici

20 réflexions au sujet de “LES QUATRE ÉLÉMENTS (4) : L’AIR”

  1. rater le printemps ? tu en as pour trois pleins mois, tu ne risques pas de passer à côté ! 🙂
    sinon, l’air, oui, évidemment, pour la musique, c’est l’élément essentiel : celui du souffle, de l’onde qui propage le son ! mais vu sous cet angle on peut ranger tout l’opéra dans la sélection, ce qui n’est plus une sélection….

    Aimé par 1 personne

    1. Oui, je me suis dit que trois jours après la date « officielle » du printemps, je pouvais encore écrire ce billet !
      Sinon pour l’air, quand j’ai fait une recherche sur le mot air dans mon livre (le fameux livre), j’ai trouvé environ 180 occurrences de ce terme (chaque fois que, dans une chronique d’opéra, j’écris : air (pour aria) La ci darem la mano [par exemple]).
      Bonne journée Carnets Paresseux.

      Aimé par 1 personne

  2. L’air, c’est aussi ce que l’on respire sans même y prêter attention. Un élément quasi nourricier qui nous tient en vie. Sans air, couic…
    Comme l’a dit Carnets paresseux, l’air transmet les sons. À ce titre, la communication formelle ou informelle en a besoin, tout comme la musique n’existerait pas sans.

    Merci pour ton billet.
    J’en écouterai les musiques plus tard. Là, je viens d’être vacciné et j’attend ma première injection d’immunothérapie. Je n’ose pas trop mettre le son… 😉

    Belle journée,
    Régis

    Aimé par 2 personnes

    1. Eh oui, Régis, l’air, le souffle, la vie, c’est un tout !
      J’aime bien aussi ces cosmogonies qui font de la vibration originelle l’origine de l’univers, comme dans le Silmarillion de Tolkien.
      Bon courage pour ton vaccin et ton immunothérapie. Je croise les doigts pour toi. 🙂

      Aimé par 1 personne

    1. Ça sera moins léger dans trois jours (Elektra de Strauss!)
      Si tu aimes Wagner chanté en français, Georges Thill faisait ça très bien.

      Je sais qu’il a aussi chanté le chant de la forge de Siegfried, qui irait très bien avec le billet d’aujourd’hui (Nothung, Nothung, souffe soufflet, souffle le feu) mais je ne le trouve pas sur les sites de l’internet.
      Bonne journée, John Duff.

      J'aime

  3. « Ah ! il y a tant de choses entre le ciel et la terre que les poètes sont seuls à avoir rêvées. » (de Nietzsche. Une de ses plus belles citations)….

    Tu m’avais annoncé ce billet, hier; et voilà que ce matin je n’ai pas reçu de notif. Forcément, j’étais désabonnée, encore une fois. Il y avait longtemps. Bizarre ! Oui j’ai dit « bizarre ». Ben c’est vrai, c’est quand même bizarre.

    Enfin bref – tu sais quoi ? J’ai commencé par le bonus. Tout moi, quoi ( je fais ça à chaque fois). Pas déçue: Baremboim/ Debussy 👍Puis après la valse du Faust de Gounod ( pour me mettre dans l’ambiance). Et ainsi de suite,  » The British Worthy » ( King Arthur), La Walkyrie… Mozart, Rossini…. par ordre, non pas de mes préférences ( j’aime tout), mais de mes envies et inspirations du moment… Aussi, MERCI pour ces choix judicieux.

    Ne me reste plus qu’à te souhaiter une bonne et belle fin d’après-midi.

    Aimé par 1 personne

    1. Ahlala, c’est bien la peine que je précise que les bonus sont réservés à ceux et celles qui ont eu le courage d’aller jusqu’au bout, SOlène. 😉
      Trop bizarre, tes désabonnements à répétition, ça faisait longtemps que ce n’était pas arrivé, pourtant.
      Allez bon après-midi, avec une petite réserve de musique. 🙂🌞🎼

      Aimé par 1 personne

  4. J’ai pioché à ma guise dans tous ces airs, et j’en suis sortie rafraîchie d’une journée trop studieuse à mon goût ! J’ai beaucoup aimé les airs d’Idoménée et de King Arthur, merci pour ta belle sélection 🙂

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s