nature

Les quatre saisons (3) : l’été

Après le billet consacré au printemps, voici celui consacré au solstice d’été.

Le solstice d’été correspond au jour le plus long de l’année, et donc à la nuit la plus courte. À partir de cette date, la durée du jour diminue jusqu’à l’équinoxe d’automne, date à laquelle la durée du jour devient égale à celle de la nuit.

Pour les poètes, l’été est la saison de la chaleur et des moissons. Et c’est un thème qui a inspiré les compositeurs.

La première trace sur mon radar musical en rapport avec l’été est the Fairy Queen de PURCELL, tiré du Songe d’une nuit d’été du grand William.

Purcell the Fairy QueenCliquez sur l’image

Je ne peux évidemment pas passer à côté de VIVALDI et de ses célèbres quatre Saisons, avec son concerto l’Été.

Vivaldi 4 saisons l'étéCliquez sur l’image

Un des oratorios les plus connus de Joseph HAYDN est Les Saisons (1801). Écoutons l’orage, extrait de l’été.

haydn les saisons l'étéCliquez sur l’image

L’opéra de DONIZETTI L’Élixir d’amour (1832) se passe en été, et commence pendant la pause de midi, quand il fait trop chaud pour les moissons.

donizetti Élixir d'amour étéCliquez sur l’image

En 1841 BERLIOZ compose son cycle de mélodies Les Nuits d’été sur des poèmes de Théophile GAUTIER.

Berlioz Nuits d'été 4 absenceCliquez sur l’image

Eugène Onéguine (1877 – 1878) de TCHAÏKOVSKI débute par une belle soirée d’été. On y entend un chœur de paysans qui chantent la fin des moissons.

Tchaïkovsky Onéguine choeur des paysansCliquez sur l’image

Tchaïkovski a également composé un cycle pour piano intitulé Les Saisons. Écoutons Juin extrait de ce cycle peu connu.

Tchaikovsky les saisons juinCliquez sur l’image

Dans Porgy and Bess (1935) de GERSHWIN, un des airs les plus célèbres est certainement Summertime.

Gershwin Porgy & Bess SummertimeCliquez sur Bess

Et enfin, pour boucler la boucle, retrouvons le Songe d’une nuit d’été avec l’opéra du même nom de BRITTEN, datant de 1960.

Britten a midsummer night dream I know a bankCliquez sur l’image

Et pour avoir plus de musique sur ce Songe d’une nuit d’été, je vous invite à aller voir le billet La Vie est un songe

16 réflexions au sujet de “Les quatre saisons (3) : l’été”

  1. Ma préférence dans ta sélection va cette fois aux trois instrumentaux ainsi qu’aux saisons d’Hayden. Merci pour tes capsules thématiques de qualité. J’aimerais avoir plus de temps pour passer plus souvent … je compte bien aller savourer le crépuscule des dieux dès que … 😉

    Aimé par 1 personne

  2. Bonjour Jean-Louis…
    Moi aussi je préfère les trois instrumentaux…Comment ne pas penser à l’été, sans penser à Vivaldi…Par contre j’ai été impressionnée par les prestations de Anne Sofie von Otter.
    Ahhhhhhh!
    La musique est si inspirante. Tant de belles images viennent se greffer à mon esprit.
    Merci pour ces beaux cadeaux de saison.

    Mes amitiés
    Manouchka

    Aimé par 1 personne

    1. Bonjour Manouchka.
      JE connais par cœur la version de Régine CRESPIN des Nuits d’été. J’en aime d’autres, dont celle de Véronique GENS, mais que=and je suis tombé sur Youtube sur les versions de Anne Sophie von OTTER, j’ai craqué, quelle diction, quel phrasé, c’est une merveille.
      Alors, encore un extrait des Nuits d’été, « Au cimetière » :

      Je te souhaite une bonne fin de journée.

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s