nature

Les quatre saisons (4) : l’automne

Après le billet consacré au solstice d’été, voici celui sur l’automne.

L’automne marque l’équinoxe, ce jour si particulier où la durée diurne est égale à la durée nocturne. À partir de cette date, la durée de la nuit est plus longue que celle du jour.

Comme pour mes précédents billets sur les saisons, ouvrons le bal avec les fameuses Quatre saisons de VIVALDI.

Vivaldi 4 saisons l'automneCliquez sur l’image

Dans son oratorio Les Saisons, HAYDN illustre l’automne avec ce chœur de chasseurs :

Haydn les Saisons l'automneCliquez sur papa Haydn

TCHAÏKOVSKI a composé ce très beau et très lyrique « Chant d’automne » :

Tchaikovski Chant d'automneCliquez sur Tchaïkovski

Parmi ses nombreuses mélodies, MASSENET nous a gratifiés d’une « sérénade d’automne » et d’une « pensée d’automne » :

Massenet Pensée d'automneCliquez sur l’image

Et CHAUSSON évoque si bellement cette saison (et l’hiver) dans sa mélodie « Dans la forêt chauve et rouillée », sur un poème de Théophile GAUTIER :

Chausson la dernière feuilleCliquez sur l’image

L’automne de la vie, c’est quand on sent que nos forces vives s’estompent. On ressent cet état d’âme crépusculaire chez la comtesse des Noces de Figaro de MOZART comme chez celle du Chevalier à la rose de STRAUSS.

Enfin, je m’en voudrais de consacrer un billet à l’automne sans citer la « Chanson d’automne » de VERLAINE.

Verlaine Chanson d'automneCliquez sur Hugues AUFRAY

 

 

11 réflexions au sujet de “Les quatre saisons (4) : l’automne”

  1. Preums ! J’étais là 😊 Me suis désabonnée et réabonnée pour réactiver. Je devrais maintenant recevoir les notifs.
    Et oui, déjà l’automne. Sais pas pourquoi, je m’y attendais à ce billet.
    J’enregistre. Merciiiiii du ❤🙏

    Aimé par 1 personne

  2. La vision de l’automne est très différente selon les compositeurs ! Haydn en fait quelque chose d’un peu guerrier, d’autres ont une approche plus mélancolique … Je ne connaissais pas ce morceau de Tchaïkovski, c’est une superbe découverte !

    Aimé par 1 personne

      1. Oui, on était à la fin de l’opéra gothique et à la création de l’opéra romantique, et la scène des Gorges du Loup est une réussite absolue !
        Pour l’aspect horrifique, je suis obligé de résumer mais il y a d’autres détails macabres dans le texte.
        Très bonne journée à toi Marie-Anne.

        Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s