Cinématographe, Divers

Serge GAINSBOURG (1928 – 1991)

Ce 2 mars, nous célébrons le trentième anniversaire de la mort de Serge GAINSBOURG.

Né Lucien GINSBURG à Paris en 1928, il prend le nom de Serge Gainsbourg comme nom d’artiste. D’abord peintre, il découvre la musique (la chanson) grâce à Boris VIAN, avec qui ils ont des points communs (amour du jazz, goût de la provocation.) De formation classique en musique, il joue du piano dans les bars, tout en composant des chansons. Très vite, il entre dans l’écurie de Jacques CANETTI dans son cabaret des Trois Baudets.

Hommes à femmes, il écrit des chansons pour Juliette GRÉCO (La Javanaise), Pétula CLARK (la Gadoue), Françoise HARDY (Comment te dire adieu), France GALL (Poupée de cire, poupée de son), Brigitte BARDOT (Bonnie and Clyde ou Comic Strip), avant de rencontrer Jane BIRKIN (Je t’aime, moi non plus) avec qui il restera un certain temps.

Vous avez été plusieurs à me faire remarquer que Gainsbourg avait utilisé le premier mouvement de la Symphonie du Nouveau Monde de DVORAK pour sa chanson « Initials B.B ». Je vais à présent vous proposer un petit tour de ses emprunts à la musique classique.

Dvorak Nouveau mondeCliquez sur l’affiche

Gainsbourg Initials BBCliquez sur Brigitte B.

Un de ses premiers tubes, « Poupée de cire, poupée de son », écrit pour France GALL serait inspiré de la Sonate n° 1 pour piano de BEETHOVEN (dernier mouvement).

Gainsbourg dédiera également à sa nouvelle compagne le titre Jane B, au thème musical largement inspiré par le prélude en mi mineur Opus 28 no 4, de Frédéric CHOPIN.

Chopin Prélude op 28 no 4Cliquez sur le pianiste

Gainsbourg Jane BCliquez sur Jane B.

La chanson « Baby alone in Babylone » est bâtie sur la 3e Symphonie de BRAHMS.

Brahms Symphonie no 3 3ème mouvementCliquez sur Johannes B.

Gainsbourg Baby Alone in BabyloneCliquez sur Jane Birkin

Le « Lost song » se base sur la « Chanson de Solveig », extraite du Peer Gynt de GRIEG.

Grieg Peer Gynt chanson de SolveigCliquez sur Solveig (Marita Solberg)

Gainsbourg Lost SongCliquez sur Jane

« Ma Lou Marilou » doit beaucoup au premier mouvement de la 23e Sonate, Appassionata de Beethoven.

Beethoven Sonate no 23 1er mvtCliquez sur le pianiste

Gainsbourg Ma Lou MarilouCliquez sur l’homme à la tête de chou

On retrouve la Symphonie du Nouveau Monde, le dernier mouvement cette fois, pour la chanson « Requiem pour un con », extraite du film Le Pacha de LAUTNER, où Gainsbourg joue son propre rôle.

Dvorak Symphonie du nouveau monde mvt 4Cliquez sur Anton D.

Gainsbourg requiem pour un conCliquez sur Serge G.

La chanson « Lemon incest« , interprétée avec sa fille Charlotte est bâtie sur l’Étude n° 3 de l’opus 10 de Chopin.

Chopin études opus 10 n 3Cliquez sur les mains du pianiste

Gainsbourg Lemon incestCliquez sur charlotte G.

Cliquez sur Charlotte G.

Serge Gainsbourg meurt d’une crise cardiaque le 2 mars 1991 à Paris.

Et pour en savoir un peu plus, un lien vers le site de France Musique qui m’a un peu aidé dans mes recherches pour écrire ce billet.

https://www.francemusique.fr/chanson/10-morceaux-de-serge-gainsbourg-inspires-du-classique-33502

22 réflexions au sujet de “Serge GAINSBOURG (1928 – 1991)”

  1. Ben oui, nous ne risquons pas de l’oublier: une grande partie de la presse s’y est collée, hebdo, mensuel. Et bien sûr la TV. Entre autres, nous avons eu une soirée Gainsbourg ( 3 h) sur Arte avec un excellent documentaire en première partie.
    J’ADORE Gainsbourg, cela dit. L’artiste, le musicien, l’homme…

    Aimé par 1 personne

      1. Août 2019 ?! Cet été, en fait. En attendant ta retraite 😉 (c’est méritant, alors que d’aut’s se faisaient dorer la pilule sur les plages)…

        Trêve de lol, je reviens de mon passage éclair (de l’aprem’) sur FB, et qu’ai-je-vu ? France Musique, France Culture, Ôlrix ( même Ôlrix !). Ils ont tous fait un truc sur Gainsbourg. Pour dire tous et tjrs la même chose, finalement. Les gens passent, repassent sur le fil d’actu… Et tt le monde s’en fout ( ça ne change pas des autres jours)… (A quoi ça sert que Ducroc se décarcasse ?) 🤔
        Ben moi, depuis ce matin, j’ai le sublime « Ô, solitude » de Purcell et les vers que Jacottet dedie à ce dernier, encore en tête… 🎶 Bah, Gainsbourg, j’ai toute la vie pour l’écouter. Quant à tes billets, ils ne s’envolent pas- Serge, si tu nous regardes … j’espère que tu t’éclates au paradis des fumeurs de Havane. 😋

        Bonne soirée, monsieur Toutl’op.

        Aimé par 1 personne

      2. Bah pourquoi tu dis ça ?
        J’ai initié cet article aussitôt après celui sur DVORAK, à cause des commentaires, et ce billet date du 24 août 2019 !
        Mais, chuis d’accord, O Solitude de Purcell, c’est mieux que Gainsbourg.
        Bonne soirée, SOlène.

        Aimé par 1 personne

      3. Bah, pkoi tu demandes pkoi… j’peux pas deviner le pkoi du comment, et surtout surtout: humour ( sauf qu’à l’écrit, mon humour… 😏 puis bon, c vrai aussi qu’il y a encore et tjrs cette question qui se pose: pkoi Ducros… etc ! Pour moi, je crois que la pause s’impose).. Re bonne soirée.

        Aimé par 1 personne

      4. Et non, pour moi, Purcell c’est pas mieux. Certes, c’est sublime. Mais ça ne retire rien à Gainsbourg qui, quelque part, est un génie. Ce sont les flops permanents sur WP qui… ( je vais pas me répéter, tu m’auras comprise)… Belle journée, sinon. Ça fait un bien fou le retour du soleil, et les jours qui rallongent

        Aimé par 1 personne

    1. Merci Marie-Christine !
      Oui, probablement cachait-il ses blessures sous ses provocations, mais il n’en reste pas moins qu’une provocation, ça peut blesser celui/celle qui est en face, d’où ce côté qui me gênait, parfois.
      Bonne soirée.

      J'aime

  2. Billet très réussi. C’est une bonne idée d’avoir mis à chaque fois le morceau de musique classique et la chanson. Je ne vais pas distinguer un morceau en particulier mais j’aime bien Solveig.

    Aimé par 1 personne

    1. Comme toi, j’aime cet immense artiste, et encore mieux pour son côté provocateur et polémique 😉
      J’aime le poète, le musicien, l’artiste, le visionnaire, l’homme je ne sais pas , je ne le connaissais pas, alors je ne juge pas.
      Comme toi il me manque beaucoup, qui sait s’il n’aurait pas essayé de collaborer avec des rappeurs ou les Daftpunk !
      Des bisous à tous

      Aimé par 1 personne

  3. Donc finalement les plus belles chansons de Gainsbourg ne sont pas vraiment de son cru mais des emprunts à la musique classique. J’aimais beaucoup « baby alone in Babylon » et n’avais pas fait le lien avec Brahms- c’est ballot ! Bonne journée Jean-Louis!

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s