Écrivain, littérature

Boris VIAN (l’Écume des jours)

Boris VIAN (1920 – 1959), dont on fête ce 10 mars l’anniversaire de la naissance était le prototype de l’intellectuel des années 1940 – 1960.

Diplômé de l’École Centrale, il travaille le jour à l’AFNOR et passe ses nuits à écrire ou à faire de la musique (jazz) dans les caves de Saint-Germain-des-Prés.

En 1946, QUENEAU publie le premier roman de Boris, Vercoquin et le plancton, chez Gallimard, où il était éditeur. C’est aussi l’année de J’irai cracher sur vos tombes, paru aux éditions du Scorpion, un pastiche des romans noirs américains et du sulfureux Henry MILLER. Ce livre paru sous le pseudonyme de Vernon SULLIVAN fait scandale.

En 1947 paraît son livre le plus célèbre aujourd’hui, L’Écume des jours, « le plus poignant des romans d’amour contemporain » selon Raymond QUENEAU.

Touche-à-tout surdoué, Vian a aussi composé des chansons (Le Déserteur, qui sera interdit à la radio), fait connaître la littérature populaire américaine en France en traduisant polars et Science-Fiction (Le Monde des non-A, de VAN VOGT).

 

vian le déserteurCliquez sur l’image

Au début des années 50, CAMUS le fait entrer au journal Combat, et Vian devient membre du Collège de pataphysique (satrape).

En 1957, on crée son opéra Le Chevalier de neige, sur une musique de George DELERUE. En 1958, il écrit Fiesta une comédie-musicale avec une musique de Darius MILHAUD.

boris vian le chevalier de neigeCliquez sur l’image

Boris meurt d’une crise cardiaque en 1959, lors de la première du film J’irai cracher sur vos tombes.

L’écume des jours, a été adapté à l’opéra par Edison DENISOV et créé à l’Opéra-comique en 1986. La partition cite assez largement la musique de Duke ELLINGTON. (Chloé, l’héroïne, porte le nom d’un titre célèbre du Duke.)

écume des joursCliquez sur l’image

 

 

 

7 réflexions au sujet de “Boris VIAN (l’Écume des jours)”

    1. Et encore, j’ai dû me limiter pour que ça tienne dans le format de billet standard que je m’impose, on pourrait en dire beaucoup plus.
      Pour l’opéra, je l’ai effectivement vu sur scène en 1986, mais je n’ai pas beaucoup de souvenirs de la musique (de la mise en scène et des décors, si.)

      Et il y a aussi le très beau film de Michel GONDRY, quand deux personnes qui ont des univers personnels intérieurs très forts se rencontrent, ça marche !

      Aimé par 2 personnes

      1. J’ai beaucoup aimé ce film joué par deux magnifiques comédiens : Audrey Tautou et Romain Duris…
        Je ne savais pas que c’était une adaptation cinématographique de l’œuvre éponyme de Boris Vian.
        Merci pour cette découverte…
        Amitiés
        Manouchka

        Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s