Cinématographe, Grandes maisons d'Opéra, Histoire de l'opéra

LE ROYAL OPERA HOUSE S’INVITE CHEZ VOUS

Pendant la période de confinement lié à l’épidémie mondiale de coronavirus, le Royal Opera House (ROH), également connu sous le nom de Covent Garden, s’invite chez nous via les réseaux sociaux sur Facebook ou sur Twitter.

Retrouvez ici la page d’accueil de ce programme du ROH :

https://www.roh.org.uk/news/the-royal-opera-house-launches-a-programme-of-free-online-content-for-the-culturally-curious-at-home

  • Pierre et le loup, de PROKOFIEV, The Royal Ballet, 2010 – 27 March 2020, 7pm GMT
  • Acis and Galatea, de HAENDEL, The Royal Opera, 2009 – 3 April 2020, 7pm BST
  • Così fan tutte, de MOZART, The Royal Opera, 2010 – 10 April 2020, 7pm BST
  • The Metamorphosis, The Royal Ballet, 2013 – 17 April 2020, 7pm BST

Depuis 1732, date de l’ouverture du premier, l’emplacement actuel du Royal Opera House a vu trois bâtiments se succéder. 

C’est à Covent Garden que HAENDEL, qui avait pourtant fondé la Royal Academy of music, a créé en 1735 Ariodante et Alcina.

En 1809, après l’incendie de la première salle, le Royal Italian Opera est confié à l’acteur Charles Kemble. C’est pour cette salle que WEBER écrira Oberon (1826).

Weber Oberon ouvertureCliquez sur l’orchestre

Un second incendie ayant détruit ce Royal Italian Opera, l’édifice actuel ouvrit ses portes en 1858. La totalité des opéras était donnée en italien jusqu’en 1888, puis en langue originale. Le théâtre a été élevé au rang d’Opéra royal en 1862.

Depuis ses débuts dans ce théâtre en 1888, la diva australienne Nellie MELBA règne sans partage sur les lieux où elle triomphe en Mimì (La Bohème de Puccini) ou en Juliette (Roméo et Juliette de Gounod).

Gounod Roméo et Juliette Ah lève toi soleilCliquez sur l’image

Le déclenchement de la Seconde Guerre mondiale fera taire l’Opéra, transformé en salle de danse jusqu’en 1945, jusqu’à sa réouverture en 1946.  

Les créations d’œuvres nationales y témoigneront du dynamisme renouvelé de la musique lyrique anglaise. On citera par exemple le Billy Budd de BRITTEN (1951).

Britten Billy Budd pour ROHCliquez sur l’image

En 2263, on a encore pu voir le Royal Opera House dans le film Le cinquième Élément de Luc BESSON, puisque c’est dans cette salle que l’humanoïde Plavalaguna chante le fameux air de la folie de Lucia di Lammermoor, de DONIZETTI.

donizetti Lucia air de la folie le 5e élémentCliquez sur Plavalaguna

(Source principale : Encyclopaedia Universalis 2017.)

25 réflexions au sujet de “LE ROYAL OPERA HOUSE S’INVITE CHEZ VOUS”

      1. Il faut bien m’occuper, je suis tout confiné ! Et c’est parti pour durer jusqu’au 15 avril (au moins).
        Oui, Les Indes galantes,un des pestacles marquants de cette saison, que je voulais aller voir, et qu’on m’a déconseillé. Grrr, j’aurais dû me fier à mon intuition.

        J'aime

  1. Personne n’y croit que ce sera jusqu’au 15 avril. Impossible ! Ce sera beaucoup plus. Et je crains le pire à la sortie de crise en mai (peut-être)
    Puis il reviendra…. Tant qu’il n’y aura pas de vaccin, on ne pourra pas s’en débarrasser.
    La grippe « espagnole », un cadeau de la chine (encore), elle a sévi pendant une 1 an et fait plus de morts que la guerre ( 14-18)…. Le covid, il préoccupe de plus en plus les spécialistes.
    Non, on est mal.

    J'aime

  2. Oui sur Facebook, Les Indes galantes. Je ne peux pas t’envoyer le liens puisque tu ne peux (veux) pas te connecter à FB*.
    PS: ce qui m’échappe totalement. WordPress, Twitter tous les réseaux sociaux, c pareil que FB. Ou alors, il ne faut être sur aucun (je connais des gens qui vivent très bien sans )

    Aimé par 1 personne

    1. Je ne comprends pas, je t’avais fait une longue réponse, et je ne la vois plus !
      Juste pour dire que non, FB, Twitter ou WordPress, même si les algorithmes qui sont derrière correspondent aux mêmes objets mathématiques qui les sous-tendent, la finalité des personnes qui sont derrière n’est pas du tout la même.
      Et justement dans FB, ce qui me gêne (ce qui m’horripile) ,c’est la personnalité de Mark Z., un être profondément asocial qui ne rêve que de supprimer dans l’humanité tout ce qui fait l’humain. Il faut se rappeler que FB, littéralement le « livre des visages » n’était au début qu’une application de campus développé par des potes étudiants pour « noter » les filles du campus. Et je te laisse deviner ce qu’ils pouvaient noter chez elles.
      Aujourd’hui qu’il est intouchable parce qu’il « pèse » des dizaines de milliards de dollars, il peut tout se permettre, comme d’organiser le détournement (le vol via des officines louches) de vos données personnelles pour faire élire des Donald T. ou des Boris J., qui deviennent des marionnettes en son pouvoir.
      Je sais que Twitter véhicule des messages haineux, mais je ne crois pas qu’il y ait derrière Twitter des gens qui cherchent à éradiquer l’humain.
      Quant à WordPress, même si on peut y croiser ici ou là des gens un peu bizarres, on est très loin des manipulations de masse dont je parlais plus haut.
      Bon maintenant, je dis ça, je dis rien, hein !
      Bônuit SOlène.
      (P.S. j’ai regardé Pierre et Loulou sur la chaîne YouTube du ROH, c’était très bien !)

      J'aime

      1. Bonjour Jean-Louis.
        Alors.. alors, j’ai retrouvé ce commentaire dont tu parles ( billet « AMOUREUSE ») et qui m’avait totalement échappé. Il est vrai qu’il y a eu des journées où j’eteignais la tv et me déconnectais totalement ( Facebook, WordPress) pour n’écouter que de la musique et me laisser transporter ailleurs, loin, bien loin du monde dans lequel nous le vivons en ce moment. Pas par égoïsme, non. Mais pour ne pas péter un plomb quand ça devient trop insuportable. Et pour mieux revenir après. Plus présente et positive…
        Donc Mark Machin, Trump, Boris Johnson…. wai drôles de bonshommes !!! ( caca boudin, comme je disais quand j’étais petite et que j’aimais pas), mais, mais…. de toute façon, que ce soit sur FB ou ailleurs, je persiste et signe: même motif même punition. Quant au Mark à un moment il s’est fait serieusement remonté les bretelles par la France à ce propos et bcp de choses ont changé depuis. Il ne peut plus tout se permettre. Toujours autant de conneries sur FB mais ça vient des utilisateurs, mais pas cette violence que l’on trouve sur Twitter. Après c’est une question de goût, de personne…. ça ne se discute pas vraiment. Tres franchement, je ne me sens me sens menacée d’éradication quand je suis sur fb, ni concernée par les élections des guignols Trump et Johnson ( tiens Johson testé positif. Lui qui voulait laisser tous les anglais livrés au covid, l’a attrapé. Il y a une justice 🤣)
        Tout bonne journée de « tout confiné ». Haut les cœurs, et pas le moment de baisser la garde. On reste chez nous ( planqués, hein). Bon, l’opéra de Pekin, tu comprendras que les pétoches que mon ordi attrape un « virus chinois », lui aussi, me retient. Je lol, pour rivaliser avec Sibeth N.
        Ça parle de quoi « Pierre et Loulou » ? Et le ROH ? 🤔
        @+ ☕☕ 🎼 l’amour est enfant de bohème, il n’a jamais jamais de loi 🎶 si tu ne m’aimes pas je t’aime🎵 et si je t’aime prends garde à toi 🎤 ( le confinement, ça monte au cigare 🤣 )

        Aimé par 1 personne

      2. Bonjour SOlène.
        Si tu avais lu mon billet « Le Royal Opera House (ROH)  » s’invite chez vous, tu saurais que le ROH, donc, diffuse le ballet Pierre et le loup, sur Facebook ET sur Twitter ! Et c’était chouette ! Mais c’est vrai qu’en ce moment, j’en suis un billet par jour ! Normalement, aujourd’hui, je n’en publie pas.
        Sinon, oui, c’est long et pénible, ce confinement. Ne pas baisser la garde, ne pas céder non plus au climat délétère que certaines chaînes télé propagent (ne pas ignorer la réalité, non plus).
        Très bonne journée à TOi, SOlène. Protège toi (dans tous les sens du terme) !

        J'aime

      3. Au temps pour moi.
        C’est vrai aussi, que je réserve du temps, mon précieux temps libre pour l’Opéra de Paris qui nous gâte énormément en ce moment. Et puis, c’est dans ma nature de ne point me disperser. 😉
        ☕ un ptit caf’ pour me faire pardonner ?

        Aimé par 1 personne

  3. Bonjour Jean-Louis, je reviens faire un tour sur ton blog. Je commence par cet article car Roberto Alagna a attiré mon attention 🙂 Et c’est grâce à un de tes articles sur le Requiem de Gounod que j’ai commencé à apprécier ce compositeur (j’ai même acheté le disque). Belle mélodie, belle voix … mais les paroles me laissent un peu perplexe – peut-être qu’il ne faut pas chercher à comprendre pour vraiment apprécier … Bon dimanche !

    Aimé par 1 personne

    1. Merci de ton commentaire, Marie-Anne.
      Pour les paroles, en effet, les librettistes n’étaient pas toujours des poètes inspirés par les muses. Ils devaient produire du texte propre à être mis en musique…
      C’est pour ça que certains compositeurs préféraient écrire leurs livrets eux-mêmes (Wagner) et d’autres très exigeants envers leurs librettistes (Verdi)
      Belle journée à toi.

      Aimé par 2 personnes

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s