Divers, Religion

ILS ONT ÉCRIT DES « MAGNIFICAT »

Le Magnificat, dans la liturgie chrétienne, est une des prières adressées à la Vierge Marie, avec l’Ave Maria et le Stabat Mater.

Le texte en est tiré de l’évangile selon Saint-Luc, et reprend les paroles de Marie quand elle a appris qu’elle attendait un enfant. « Magnificat » est le premier mot de l’expression « Magnificat anima mea Deum » (Mon âme loue le Seigneur).

En tant que chant liturgique il a inspiré bien des compositeurs à travers les âges.

À tout seigneur tout honneur, je commencerai par MONTEVERDI, le créateur du genre opéra, qui a introduit un Magnificat dans ses Vespro della beata Vergine (Vêpres de la bienheureuse Vierge Marie).

Monteverdi Vespro della beata Vergine MagnificatCliquez sur le Magnificat

Dans les années 1630, Monteverdi a eu un élève, Heinrich SCHÜTZ (1585 – 1672) (à mes oreilles, c’est le chaînon manquant entre Monteverdi et J.S. BACH) qui a écrit des Magnificat en langue allemande (Meine Seele erhebt den Herrn), dont celui-ci (que j’ai chanté il y a 35 ans, je m’en souviens comme si c’était hier.)

Schütz Magnificat SWV 426Cliquez sur le Magnificat

Poursuivons notre voyage dans le temps avec Bach (1685 – 1750) et son fameux Magnificat (1728 – 1731).

Bach (JS) MagnificatCliquez sur le Magnificat

De la même époque date celui de VIVALDI.

Vivaldi MagnificatCliquez sur le Magnificat

Contemporain de Bach et Vivaldi, le Bohème Jan Dismas ZELENKA (1679 – 1745), un de mes compositeurs baroques préférés, a lui aussi écrit des Magnificat.

Zelenka MagnificatCliquez sur le Magnificat

Le XIXe siècle semble avoir produit peu de Magnificat. Notons quand même celui d’Anton BRUCKNER ou celui de RACHMANINOV, extrait des Vêpres.

Rachmaninov MAgnificatCliquez sur le Magnificat

Le XXe siècle aussi nous procurera de très beaux Magnificat, tels ceux du Suisse Bernard REICHEL (1942),

Reichel MagnificatCliquez sur le Magnificat

du Belge Vic NEES (1980)

Nees MagnificatCliquez sur le Magnificat

ou celui d’Arvo Pärt (1989),

Pärt MagnificatCliquez sur le Magnificat

Et si vous en voulez encore, cliquez donc sur le Magnificat surprise.

Point d'interrogationCliquez sur le Magnificat surprise si vous en voulez encore

Et vous pouvez toujours retrouver d’autres chants consacrés à la vierge Marie avec l’article « Ils ou elles ont composé des Ave Maria« .

13 réflexions au sujet de “ILS ONT ÉCRIT DES « MAGNIFICAT »”

  1. Le Miserere de Gregorio Allegri que je viens de découvrir, mais oui, m’accompagnait hier et aujourd’hui la découverte de Magnificat comme celui de Zelenka, ou Rachmaninov, ou Reichel, ou Vic Nees me comble, merci beaucoup, très bonne journée

    Aimé par 2 personnes

  2. Re-bonjour Jean-Louis ! Tes billets mériteraient toujours des heures et des heures pour écouter et réécouter plusieurs fois chaque morceau dans son intégralité et avec l’attention la plus concentrée. Là, j’ai écouté avec grand plaisir Zelenka et je me suis régalée avec Bach par Harnoncourt, un grand moment !

    Aimé par 2 personnes

    1. J’adore la musique baroquissime de Zelenka, que j’ai eu l’occasion de chanter aussi (Missa dei Filli, je te recommande, si possible par Frieder Bernius [avec qui nous avions eu une master class quand on l’avait travaillé avec le chœur de chambre du Conservatoire de Lille]).
      Je trouve qu’elle correspond très bien aux églises baroques que l’on peut voir à Prague.

      Aimé par 2 personnes

  3. De belles découvertes. enfant je faisais partie de la chorale dans mon école dite « libre ». Et nous chantions celui-là :
    Mon âme exalte le Seigneur,
    Exulte mon esprit en Dieu, mon Sauveur !
    Il s’est penché sur son humble servante ;
    désormais tous les âges me diront bienheureuse.
    Le Puissant fit pour moi des merveilles :
    Saint est son nom !
    Son amour s’étend d’âge en âge
    sur ceux qui le craignent.
    Déployant la force de son bras,
    il disperse les superbes.
    Il renverse les puissants de leurs trônes,
    il élève les humbles.
    Il comble de biens les affamés,
    renvoie les riches les mains vides.
    Il relève Israël, son serviteur ;
    il se souvient de son amour,
    De la promesse faite à nos pères,
    en faveur d’Abraham et de sa race, à jamais.
    Gloire au Père, et au Fils,
    et au Saint-Esprit,
    Maintenant et à jamais,
    dans les siècles des siècles.

    Je ne connais pas son origine. Nous l’appelions « Magnificat – cantique de Marie ».

    Aimé par 2 personnes

  4. Les magnificat ne sont pas parmi mes préférés. Certains sont lourds et, il faut bien le dire, pompeux. Je me dit souvent que tout là-haut, le Seigneur n’a pas besoin de « tout ça » (rire). Malgré tout, je reconnais bien volontiers qu’un magnificat de Bach sublime la visite d’une cathédrale ! (écoutez bien lorsque vous visitez un monument religieux ! 😉 )
    Belle soirée à tous.

    Aimé par 1 personne

    1. Dans ces Magnificat, j’ai eu la chance d’en chanter plusieurs : Bach, Vivaldi, et surtout Schütz.
      Il y en a beaucoup d’autres, j’ai notamment écouté celui de Donizetti, très XIXe siècle, que je n’ai pas retenu dans ma sélection.
      Bonne soirée.

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s