littérature

CONSUELO, de George SAND (Partie 2 – la Bohème)

Poursuivons notre lecture de Consuelo, de George SAND. J’avais laissé notre héroïne au moment où découvrant la trahison de l’homme qu’elle aimait, elle quittait Venise.

PORPORA a envoyé sa protégée dans une famille recluse dans un vieux château perdu au fin fond de sombres forêts de Bohème. Sand nous transporte ainsi brutalement de l’atmosphère des fêtes vénitiennes à l’atmosphère des romans gothiques anglais. Porpora recommande Consuelo, qui se fait désormais appeler la Porporina, à une famille qui habite ce vieux château, pour servir de maîtresse de musique et de confidente à Amélie, la jeune fille de la maison fiancée au comte Albert de Rudolstatdt.

La première fois que la Porporina entend Amélie chanter, celle-ci a choisi un extrait de Adriano in Siria de PERGOLÈSE (qu’elle massacre bravement.)

Pergolèse Adriano in SiriaCliquez sur l’image

Plus tard, après des péripéties bien gothiques, Consuelo chante le Te Deum de HAENDEL, avant de tomber dans une crise où on la croira morte.

Haendel Te Deum

Cliquez sur l’image

Après bien des péripéties liées au fait que le comte Albert, un être si étrange qu’on le prend pour fou, et à qui Amélie était destinée mais dont elle ne voulait plus à cause, précisément, de sa folie, tombe amoureux de la Porporina (et réciproquement). Après quelques chapitres, et au moment où un mariage semble possible entre le comte Albert et la comédienne Consuelo, Anzoleto arrive au château, se faisant passer pour le frère de Consuelo.

Consuelo, qui doit lutter entre ce qui lui reste de son premier amour, son amour d’enfance, et la noblesse des sentiments exprimés par Albert, s’enfuit, faisant croire à Anzoletto qu’elle prend la route de Prague, alors qu’en fait, c’est à Vienne qu’elle part. Sur son chemin, elle rencontre un jeune musicien qui lui aussi va à Vienne. Il s’agit d’un certain Joseph HAYDN qui cherche la Porporina, pensant qu’elle pourrait lui faire rencontrer son maître Porpora, de qui il voudrait recevoir des leçons de musique.

Sur le chemin qui les mène à Vienne, ils ont l’occasion de « sauver » la fête paroissiale d’un village qu’ils traversent en chantant une messe de HOLZBAUER, alors que le maître de musique vient de se blesser et ne peut assurer la direction.

Holzbauer Missa Brevissima

Cliquez sur l’image

(Haydn deviendra un compositeur fécond, écoutons ici une de ses messes, le début de la Missa Brevis.)

Haydn Missa BrevisCliquez sur l’image

Retrouvez prochainement sur ce blog Consuelo à Vienne, à la cour de Frédéric II.

14 réflexions au sujet de “CONSUELO, de George SAND (Partie 2 – la Bohème)”

    1. C’est exactement ça, un feuilleton. Consuelo a été publié en feuilleton pendant près de deux ans, dans un journal qui paraissait tous les mois, et cette taquine de George Sand se débrouillait pour laisser son héroïne face à un suspens insoutenable à la fin de chaque livraison.
      Belle journée, Régis.

      Aimé par 1 personne

  1. L’histoire ne serait pas légèrement tirée par les cheveux ? (ceci dit sans vouloir offenser l’imagination débordante de George Sand)
    En tout cas, le premier billet permettait d’explorer les musiques italiennes et celui-ci est plus dans l’ambiance germanique, c’est un panorama assez large ! (Petite remarque : le premier lien ne fonctionne pas, ni l’image ni le sous-titre).

    Aimé par 1 personne

    1. On est en plein dans le feuilleton façon XIXe siècle, à la Eugène SUE ou PONSON du TERRAIL, mais ce n’est pas grave, tant le talent de George SAND pour nous faire suivre son héroïne est grand !
      (Merci de m’avoir fait remarquer que le premier lien ne fonctionnait pas [pas toujours facile, le nouvel éditeur de WordPress], c’est réparé !)
      Bonne soirée, Marie-Anne.

      Aimé par 1 personne

      1. Oui, le feuilleton façon XIXè siècle a produit pas mal de chefs d’oeuvre ! D’ailleurs je lis en ce moment « les illusions perdues » de Balzac et c’est également un rythme haletant et du suspense !
        Bonne soirée Jean-Louis !

        Aimé par 1 personne

      2. Je voulais te dire:pas accès à yahoo, alors je t’ai renvoyé le texte sur gmail ( ça fait un moment maintenant). Il a fallu refaire toute la mise en page.
        Bon ben, pas grave. Bonne soirée !

        J'aime

Répondre à Maux&Cris Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s