Divers

LES PLUS BEAUX DUOS D’AMOUR… (les années 1850 – 1880)

C’est l’été, la saison des amours (paraît-il…), alors poursuivons notre série sur les plus beaux duos d’amour à l’opéra et voyons ce que les années 1850 – 1880 nous offrent comme duos d’amour, sans chercher une exhaustivité évidemment impossible :

En 1853, dans La Traviata, VERDI nous offre le très beau duo d’amour de l’acte IV quand Alfredo dit à Violetta qu’ils partiront en Provence et y vivront heureux.

Verdi Traviata Parigi o caraCliquez sur Violetta et Alfredo

Deux ans plus tard c’est WAGNER, à la fin du premier acte de la Walkyrie qui fait chanter l’amour naissant entre Siegmund et Sieglinde.

Wagner Walkyrie NothungCliquez sur Sieglinde et Siegmund

Wagner nous gratifiera encore de duos d’amour en 1856 avec Siegfried et surtout en 1858 avec Tristan und Isolde, et ce qui est sans doute le plus long duo d’amour de l’histoire de l’opéra.

En 1858, BERLIOZ termine les Troyens, opéra dans lequel figure ce duo entre Didon et Enée.

Berlioz les Troyens nuit d'ivresseCliquez sur Didon et Enée

En 1859, dans son Faust, GOUNOD fait chanter le duo « Ô nuit d’amour » à Faust et Marguerite.

Gounod Faust o nuit d'amourCliquez sur Faust et Marguerite

En 1877, le fameux tube pour soprano « Mon cœur s’ouvre à ta voix » de SAINT-SAËNS, dans Samson et Dalila, est en fait un duo.

Saint-Saëns Samson et Dalila mon coeur s'ouvre à ta voixCliquez sur Samson et Dalila

C’est un duo d’amour un peu spécial que TCHAÏKOVSKI nous offre en 1877 – 1878, dans son Eugène Onéguine, puisque ce duo final se termine par la séparation des deux amoureux.

Tchaïkovski Eugène Onéguine duo finalCliquez sur Tatiana et Eugène

Retrouvez quelques duos d’amour des années 1880 – 1915 dans le billet suivant.

11 réflexions au sujet de “LES PLUS BEAUX DUOS D’AMOUR… (les années 1850 – 1880)”

  1. Magnifique choix de duos Jean-Louis…

    J’ai particulièrement aimé ce duo : Placido Domingo ( Samson & Dalila ) que je n’avais pas entendu depuis un moment. J’ai aimé la fougue et la passion …
    J’ai découvert Jonas Kaufman que j’ai beaucoup aimé aussi.
    Et bien sûr notre beau Dimitri….Sans vouloir ajouter une note sombre à ton bel article. J’ai visionné ( par un automatisme de You Tube ) ce duo qui m’a attristé. On y voit et entend Dimitri, différent, affaibli je dirais, par sa maladie.

    Merci Jean-Louis
    Bonne soirée de dimanche
    Manouchka

    Aimé par 1 personne

    1. Merci Manouchka pour ton commentaire, et pour la vidéo.
      Effectivement, ce n’est plus tout à fait le Dima qu’on a aimé dans ses grandes heures, mais je pense que pour lui, c’était important de continuer à chanter pour le public, pour son public.

      Je te souhaite une excellente fin de journée.

      Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s