Mes opéras préférés, Mythologie

PLATÉE, de RAMEAU (1745)

Platée est une comédie lyrique, créée à Versailles en 1745 à l’occasion du mariage du dauphin avec l’infante d’Espagne. Malgré un accueil réservé à la création, dû aux nouveautés et aux arrangements pris avec les conventions alors en usage, Platée est devenue une des œuvres les plus populaires de RAMEAU, notamment grâce aux nombreux effets comiques qu’il a introduits dans sa partition (chœur des grenouilles, charivari des oiseaux, air de la Folie).

Prologue : Une troupe de vendangeurs, de satyres, et de ménades tente de réveiller Thespis, inventeur de la comédie, pour qu’il chante les louanges de Bacchus. Momus, le dieu de la raillerie, et Thalie, la muse de la comédie, se joignent au chœur pour raconter la manière dont Jupiter a guéri Junon de sa jalousie. Amour vient à son tour réclamer sa place dans cette histoire. Par ces leçons réjouissantes, ils corrigeront ainsi les humains.

Acte I : Cithéron, roi de Platées, est pris dans la fureur des éléments. Il demande aux dieux de se calmer, et Mercure lui explique que la jalousie de Junon en est la cause. Cithéron propose un stratagème propre à calmer Junon : Jupiter doit feindre d’être amoureux. Afin de ne pas succomber à son propre piège, il choisit pour cible Platée, une nymphe des marais, grenouille à l’aspect ridicule. Platée, persuadée que Cithéron est amoureux d’elle, attend de lui qu’il se déclare.

Rameau Platée Acte I scènes 3 à 5Cliquez sur l’image

Elle lui fait des avances, mais en vain (irrésistible « Chœur des grenouilles ».)

Rameau Platée chœur des grenouillesCliquez sur Platée

Mercure, descendu du ciel, annonce à Platée que Jupiter l’a choisie. Elle appelle ses nymphes.

Acte II : Mercure a envoyé Junon surprendre Jupiter à Athènes, ce qui laisse la voie libre à Jupiter qui descend du ciel avec Momus. Platée s’approche, et Jupiter prend la forme d’un âne, ce qui ravit Platée. Jupiter se change en hibou, et Platée invite les oiseaux à lui rendre hommage (« Charivari des oiseaux »). Comme le hibou s’envole, Platée se met à pleurer, mais Jupiter revient sous sa forme normale, armé de son foudre divin. Il fait sa déclaration à Platée et ordonne à Momus de préparer la cérémonie (Chœur : « Qu’elle est aimable ».)

Rameau Platée acte II scène 3 (avec les oiseaux)Cliquez sur Jupiter

Arrive la Folie qui, avec la lyre qu’elle a volée à Apollon, a le pouvoir de rendre gai un chant funeste et triste un chant badin (Air : « Aux langueurs d’Apollon »), avant d’inviter le chœur à célébrer les noces de Jupiter et Platée (Chœur : « Hymen, l’amour t’appelle ».)

Rameau Platée air de la FolieCliquez sur la Folie

Acte III : Junon revient d’Athènes, furieuse de n’y avoir pas trouvé Jupiter. Mercure la calme, et lui demande d’observer la scène qui va suivre sans intervenir.

Le cortège nuptial s’avance, mais Platée regrette qu’Hymen et Amour ne soient pas présents. À Jupiter qui demande pourquoi ces petits dieux ne le suivent pas, Momus répond qu’ils vont rarement ensemble. Momus paraît, déguisé en Amour. Il apporte à Platée les présents de l’Amour : pleurs, cris, langueur et espérance. Folie demande à Amour de lancer tous ses traits.

Rameau Platée Acte III scène 4 Amour lance tes traitsCliquez sur l’image

Rameau Platée Acte III scène 5 Hymen l'amour t'appelleCliquez sur l’image

Comme la cérémonie va se terminer, Jupiter s’inquiète de ne pas voir arriver Junon. Au moment de prononcer le serment, Junon en fureur fond sur eux. Elle arrache le voile de Platée, mais en découvrant le visage de la nymphe, elle éclate de rire. Platée s’enfuit, déconfite, et Jupiter et Junon remontent au ciel, réconciliés. Folie et le chœur se moquent de Platée.

Rameau Platée finaleCliquez sur Platée

Retrouvez plus d’opéras chroniqués en cliquant sur ce lien.

18 réflexions au sujet de “PLATÉE, de RAMEAU (1745)”

  1. Quoi ? Quoi ?
    😁
    J’adore ! Vivement ce soir que je me repasse tout ça tranquillement ! Platée, la grenouille (laide et grotesque) qui est persuadée que le roi est amoureux d’elle. Euh, c’est pas gagné pour elle, la pauv’. Aussi bonjour les quiproquos qui en découlent !
    Elle fait pitié, Platée, non ?
    En tout cas, merci à TOI , à plus tard, En attendant, belle journée sous le soleil exactement 🌞🎶

    Aimé par 1 personne

    1. Oui, elle fait pitié, elle est pathétique, Platée, dans cet aveuglement où elle se trouve, jouet des dieux qui se servent d’elle pour arranger leurres petites affaires.
      En même temps, je ne suis en général pas tendre avec les jaloux, mais Junon, avec son Jupiter de mari, elle a de quoi l’être, jalouse !
      En tout cas, Platée est une formidable comédie, avec une musique très drôle (pas vraiment le genre de RAMEAU, qui était plutôt rigoureux dans sa recherche de l’harmonie parfaite).
      Exactement, belle journée sous le soleil ! 🌞🎼

      Aimé par 1 personne

      1. Wai, j’suis d’accord avec toi: avec Jupiter, Junon a de quoi être jalouse. Puis, cette ruse n’est pas cool, non plus. Feindre d’être amoureux de Platée, drôle de façon de calmer une jalousie. Mais bon, hein. Sans ça pas d’opéra.

        Aimé par 2 personnes

      2. Ya rien à comprendre, mon grand. Sinon que je me suis likée, j’ai liké mon propre commentaire. Tu ne connais pas l’expression « on n’est jamais si bien servi par soi-même  » ? Ben voilà, quoi.
        Smile, tout va bien 😊

        Aimé par 1 personne

    1. Oui, les idées de mise en scène de cet opéra m’ont bien plu, plus le grain de folie que Patricia PETIBON a introduit au concert anniversaire du concert d’Astrée. J’adooore !
      Maintenant oui, pour la pauvre Platée, ridiculisée par les dieux, l’histoire n’est pas folichonne.
      Bonne soirée, Marie-Anne.

      Aimé par 1 personne

      1. Patricia Petitbon a beaucoup d’humour ! Elle a une personnalité très originale.
        Bonne soirée Jean-Louis ! Désolée de répondre en retard, ton commentaire n’était pas apparu dans mes notifications.

        Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s